Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/266

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’esprit purifiera les hommes. De même quand il est dit à Nathaniel : que le ciel est ouvert à l’homme et que l’homme est en communion avec Dieu. De même il est dit à la Samaritaine : Dieu est esprit et il le faut servir en esprit et par les actes.

5. Dans le verset 15, il est dit que la foi en ce Dieu unique et véritable délivre les hommes de leur perte et leur donne la vie en dehors du temps.

La même pensée est exprimée dans les versets 10, 11, 12, et dans xx, 31.

Dans le verset 15 de l’entretien avec Nicodème, il est dit que la foi dans le fils de l’homme donne la vie qui ne se détruit pas. Dans l’Introduction il est dit que la foi les fera fils de Dieu. Croire au fils ou avoir la vie en dehors du temps, c’est la même chose. La même pensée est exprimée dans la tentation, où il est dit que Jésus, après la tentation, comprit la puissance de l’Esprit.

6. Dans les versets 16 et 17, il est dit que si nous avons le bien suprême pour nous, — la vie, — ce qui nous a donné ce bien devait désirer notre bonheur, c’est-à-dire nous aimer. De sorte que, bien que nous ne puissions connaître le commencement infini, nous savons de lui qu’il est le bonheur, (qu’il nous aime), que son rapport envers nous est l’amour et que notre vie est le bonheur.

Si Dieu, nous aimant, nous a donné la vie comme bonheur, alors il ne nous punit pas, ne