Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/445

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dra ; ne vous souciez pas de l’avenir ; vivez du jour présent. Souciez-vous d’être dans la volonté de Dieu. Désirez ce qui est la seule chose importante et le reste viendra par surcroît. Tâchez uniquement d’être dans la volonté de Dieu et vous y serez. À celui qui frappe, on ouvre ; à celui qui demande on donne. Si vous demandez la vérité, ce dont vous avez besoin, on vous donnera le nécessaire.

« Existe-t-il un père qui donnerait à son fils une pierre au lieu de pain, ou un serpent pour un poisson ; comment donc votre Père ne vous donnerait-il pas ce dont vous avez besoin si vous le lui demandez ?

« Et en vérité vous n’avez besoin que de la vie de l’esprit, demandez-la lui donc. Prier, cela ne signifie pas faire ce que font les hypocrites dans les églises ou devant les hommes. Ils le font pour les hommes, et d’eux en reçoivent la louange. Toi, si tu désires entrer dans la volonté de Dieu, va où personne ne te voit et prie ton Père, ton esprit, et le Père verra ce qui est en ton âme et te donnera la vérité. Ne prononce pas de paroles inutiles, comme les hypocrites ; ton Père sait de quoi tu as besoin avant que tu n’ouvres la bouche.

« "Voici comment il faut prier : Notre Père ! Donne-moi ce qui me permet d’être dans ton royaume, c’est-à-dire que ta volonté soit en moi. Donne-moi la nourriture qui m’est nécessaire, et