Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/47

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


En admettant même cette signification, bien qu’il n’y ait guère qu’un cas sur mille que πρός, avec l’accusatif, signifie « près », néanmoins, nous aurons : « La parole était près de Dieu », et non « chez Dieu ».

Pour la traduction de l’Église, c’était la seule issue de la difficulté. La traduction de l’Église « chez Dieu », a reçu une interprétation mystique, et l’Église s’en est contentée, oubliant que ce n’est plus une traduction, mais une interprétation arbitraire. Quant à moi, qui cherche le sens du livre que je lis, et ne me permets pas de donner aux mots une signification arbitraire, je dois ou rejeter ces paroles comme incompréhensibles ou leur trouver une signification conforme aux lois de la langue et du bon sens.

Pour attribuer un sens à la seconde partie de la phrase, on peut, le sens du mot grec λόγος étant « la parole », ou « la sagesse, » on peut donner à la préposition πρός la cinquième signification qu’elle a dans la langue grecque (la relation envers quelque chose) ; de sorte que le mot πρός ne peut être traduit dans ce passage que par le génitif. Ainsi : Et l’entendement était, ou est devenu l’entendement de Dieu. La traduction sera alors la suivante : Au commencement était l’entendement. Et l’entendement était l’entendement de Dieu. Mais alors la signification de la préposition πρός sera trop forcée.

On peut aussi attribuer au mot λόγος, le sens de