Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/54

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jean, i, 3. Tout est venu d’elle : tout a reçu la vie, tout a été créé par elle. (Genèse, i ; Les Juifs, i. 2 ; Col. i, 16). Tout : l’apôtre Paul explique la même pensée sur la création de tout par la parole ; le mot tout est ainsi expliqué : « Tout ce qui est au ciel et sur la terre, visible et invisible, les Trônes, les États, les Autorités, les Puissances, tout a été créé par Elle et pour Elle. » (Col. i, 16). Ainsi dans le domaine de tout ce qui est créé au ciel et sur la terre, dans le monde spirituel et dans le monde matériel, il n’est rien qui n’ait reçu d’Elle l’existence. Le Verbe est donc le créateur du monde. Donc la parole est Dieu. L’expression « par Elle » ne signifie point que la Parole n’est pas la créatrice du monde indépendant, n’est pas la cause première de la création du monde, que soi-disant Dieu a créé le monde par la parole, comme un artiste par le pinceau.

L’Écriture s’exprime de cette façon même quand il s’agit de la cause première et agissant indépendamment.

Ici ce n’est exprimé qu’à seule fin que nul ne puisse croire que le fils n’est point né. Ici, ce mot indique le rapport de la Parole envers le Père, selon lequel Dieu le père, invisible, habitant un monde inaccessible, paraît et agit toujours par son fils qui est l’image du Dieu invisible. Et le fils n’agit jamais en s’écartant ou se séparant du Père. De sorte que l’action créatrice du Fils est en même temps celle du Père, et la volonté du Père est en même temps la volonté du Fils (Jean, v, 19, 20). Sans lui ne commençait à être rien de ce qui a été créé. C’est la répétition, l’explication, et le renforcement de l’expression précédente sur l’action créatrice de la Parole. Dans le monde créé, tout est crée par Elle, sans rien exclure, mais seulement dans le monde créé. « Qu’on ne pense pas que si tout a passé par Elle, alors aussi le Saint-Esprit. L’Évangéliste a trouvé nécessaire d’ajouter ce qui a été créé par Elle ; mais l’Esprit n’est pas l’être créé. »