Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/124

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


19. Puis je dirai à mon âme : Mon âme tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois et te réjouis. Puis je dirai à mon âme : Eh bien, mon âme ! tu as beaucoup de biens et pour plusieurs années, dors, mange, bois, réjouis-toi.
20. Mais Dieu lui dit : Insensé ! cette même nuit ton âme te sera redemandée et ce que tu as amassé, pour qui sera-t-il ? Mais Dieu lui dit : Insensé ! cette nuit ton âme te sera reprise, alors que feras-tu de tes biens ?
21. Il en est ainsi de celui qui amasse des biens pour soi-même, et qui n’est point riche en Dieu. Il en est ainsi de celui qui amasse en lui-même mais ne s’enrichit point en Dieu.
Luc, xiii, 1. En ce même temps quelques personnes qui se trouvaient là racontèrent à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. Il advint qu’il se trouvait ici des gens qui lui parlèrent de Galiléens que Pilate avait tués.
2. Et Jésus, cependant, leur dit : Pensez-vous que ces Galiléens fussent plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens parce qu’ils ont souffert ces choses ? En réponse, Jésus leur dit : Pensez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs, et que c’est pourquoi cela leur est arrivé ?
3. Non, vous dis-je ; mais si vous ne vous amendez, vous périrez tous aussi bien qu’eux. Nullement, et si vous ne réfléchissez 1) pas vous tous périrez de la même façon.

Remarques.

1) Ἐάν μὴ μετανοῆτε, ne pas modifier ses pensées sur ce qu’est la vie.