Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/145

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les fidèles et ceux qui ont connu la vérité en usent avec actions de grâces.


Εἰ οὖν ἐν τῷ ἀδίϰῳ μαμωνᾶ πιστοί οὐϰ ἐγένεσθε, τὸ ἀληθινόν τὶς ὑμῖν πιστεύσει ;

Καὶ εἰ ἐν τῷ ἀλλοϰρίῳ πιστοὶ οὐϰ ἐγένεσθε, τὸ ὑμέτερον τίς ὑμῖν δώσει ;

Οὐδείς οἰϰέτης δύναται δυσί ϰυρίοις δουλεύειν· ἤ γὰρ τὸν ἔνα μισήσει, ϰαὶ τὸν ἔτερον ἀγαπήσει· ἤ ἑνός ἀνθέξεται, ϰαὶ τοῦ ἐτέρου ϰαταφρονήσει. Οὐ δύνασθε Θεῷ δουλεύειν ϰαὶ μαμωνᾷ.


Luc. xvi, 11. Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables richesses ? Si dans la richesse injuste vous faites quelque chose de mal, qui vous confiera la vraie richesse ?
12. Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? Et si dans la richesse d’un autre vous n’êtes pas juste, qui vous donnera ce qui vous appartient ?
13. Nul serviteur ne peut servir deux maîtres ; car ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. Nul serviteur ne peut servir deux maîtres ; ou il considère l’un comme rien et tâche de plaire à l’autre. On ne peut travailler pour Dieu et pour la richesse.


Cette parabole est tenue pour la plus incompréhensible et la plus scandaleuse. On l’interprète de mille manières et sans résultat. Il suffit de ne pas l’interpréter faussement. Il faut dire que seuls les chemineaux, les mendiants sont admis dans le royaume de Dieu ; que celui qui possède non seulement ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu, mais que la première condition pour y être admis