Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/168

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


34. Jésus, voyant qu’il avait répondu en homme intelligent, lui dit : Tu n’es pas éloigné du royaume de Dieu. Jésus le regardant lui dit : Tu n’es pas loin du royaume de Dieu.

Remarques.

1) Mot à mot : sur ce commandement se tient la loi et les prophètes ; ou, de ces commandements dépend la loi et les prophètes.

2) Dans le Deutéronome il n’y a pas « de toute ta raison », c’est pourquoi je l’omets. Plus loin, dans ce même verset du Deutéronome, il y a : « que les choses que je vous ordonne soient dans votre cœur » (Deut., vi, 5, 8). La pensée est donc qu’il ne faut pas aimer Dieu en paroles, mais l’aimer en accomplissant sa volonté. Et sa volonté est exprimée dans le commandement suivant : Aime ton prochain. De sorte que Jésus répond directement à cette question du légiste quel est le plus grand commandement ? Honore ton Dieu afin d’aimer ton prochain comme toi-même.


SUR LE RICHE ET LA RICHESSE

Καὶ ἐϰπορευομὲνου αὐτοῦ εἰς ὁδόν, προδρμών εἰς ϰαὶ γονυπετήσας αὐτόν, ἐμηρώτα αὐτόν· διδάσϰαλε ἀγαθὲ, τί ποιήσω, ἵνα ζωὴν αἰώνιον ϰληρονομήσω ;

Ὁ δὲ Ἰησοῦς εἶπεν αὐτῷ· τὶ με λέγεις ἀγαθόν ; Οὐδείς ἀγαθός, εἰ μή εἶς ὁ Θεός.

Εἰ δὲ θέλεις εἰσελθεῖν εἰς τὴν ζωῂν, τήρησον τὰς ἐντολάς.

Λέγει αὐτῷ· ποίας ; Ὁ δὲ Ἰησοῦς εἶπε· τὸ οὐ φονεύσεις· οὐ μοιχεύσεις· οὐ ϰλέψεις. οὐ ψευδομαστυρήσεις.