Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


signification de ἀγαθός, dans le sens d’heureux, de bienheureux, se rencontre dans i Pierre, iii, 10 :

Car quiconque aime la vie, et souhaite de voir des jours heureux, qu’il garde sa langue de dire du mal, et ses lèvres de prononcer aucune fraude.

Ἀγαθός a le sens de bienheureux sans distinction du bonheur, c’est-à-dire du bonheur donné aux autres ou de celui qu’on éprouve soi-même ; il signifie donc à la fois bienfaisant et bon. Le jeune homme demande au chef la béatitude, le bonheur ; le moyen d’obtenir le bien, l’aisance, le bonheur. Et Jésus dit : Heureux, c’est-à-dire tout à fait satisfait, est Dieu seul, nous ne pouvons pas obtenir ce qu’on appelle le bonheur, nous ne pouvons obtenir que la vie.

2) Dans plusieurs copies il y a πατήρ et πατηρ ἐν τοῖς οὐρανοῖς au lieu de Dieu ; et cela me semble mieux parce que, selon moi, les dernières paroles : « Respecte ton père», se rapportent à Dieu-Père.

3) Jésus ne dit pas « la vie éternelle » mais, tout simplement, la vie.

4) Dans plusieurs copies les mots « et ta mère » sont omis. Je pense qu’ils ont été ajoutés, et que le Père ici, c’est Dieu ; les dernières paroles ne faisant que répéter les deux commandements dits au légiste : Respecte ton Père et aime ton prochain.

Cette supposition nous est confirmée par ce fait que les commandements : Tu ne tueras point, tu ne