Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/241

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ce passage définit nettement ce qu’il faut entendre par « œuvres de Dieu ».

Jean, vi, 30. Alors ils lui dirent : quel miracle fais-tu donc, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi ? Quelle œuvre fais-tu ?

Jean, x, 37. Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez point.

Jean, xiv, 14. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.


Οὐδείς γὰρ ἐν ϰρυπτῷ τι ποιεῖ, ϰαὶ ζητεῖ αὐτὸς ἐν παῤῥησίᾳ εἶναι· εἰ ταῦτα ποιεῖς, φανέρωσον σεαυτόν τῷ ϰόσμῷ.

Οὐδὲ γὰρ οἱ ἀδελφοὶ αὐτοῦ ἐπίστευον εἰς αὐτόν.

Λέγει οὖν ϰύτοῖς ὁ Ἰησοῦς· ὁ ϰαιρός ὁ ἐμός οὔπω πάρεστιν, ὁ δὲ ϰαιρός ὁ ὑμέτερος πᾶντοτέ ἐστιν ἔτοιμος.


Jean, vii, 4. Car personne ne fait rien en cachette, quand il veut agir franchement. Puisque tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. Car personne ne tâche à cacher 1) son culte de Dieu mais cherche tous les moyens de se montrer. Si tu sers ainsi Dieu, montre-toi au monde.
5. Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui. C’est pourquoi ses frères ne croyaient pas en sa doctrine 2).
6. Jésus leur dit : Mon temps n’est pas encore venu ; mais le temps est toujours propre pour vous. Jésus leur dit : Mon temps n’est pas encore venu, mais pour vous le temps sans doute est arrivé.

Remarques.

1) Τι ποιεῖ devrait être traduit : « il fait quelque chose », mais dans ce cas, le discours perdrait son sens. Tous ceux qui font quelque chose ne désirent pas le montrer au monde ; mais quiconque pro-