Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/243

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


la vérité. À cela Jésus répond : Pour vous les jours de fêtes sont favorables, mais pour moi, il n’est pas de temps particulier. C’est pourquoi ils me haïssent, car je leur montre que tout leur culte de Dieu est un mal et qu’il n’y a aucune fête.


Ὑμεῖς ἀναβητε εἰς τὴν ἑορτὴν, ἐγώ οὔπω ἀναβαίνω εἰς τὴν ἐορτήταύτην ὅτι ὁ ϰαιρός ὁ ἐμός οὔπω πεπλήρωτοι.


Jean, vii, 8. Pour vous, montez à cette fête ; pour moi, je n’y monte pas encore, parce que mon temps n’est pas encore venu. Vous autres allez à cette 1) fête, mais moi je n’irai pas à cette fête, car je n’ai pas encore le temps.

Remarques.

1) Le mot cette répété deux fois indique de nouveau que Jésus ne reconnaît pas de fêtes.


Ταῦτα δὲ εἰπὼν αὐτοῖς, ἔμεινεν ἐν τὶ Γαλιλαίᾳ.

Ὡς δὲ ὀνέβησαν οἱ ἀδελφοί αὐτοῦ, τότε ϰαὶ αὐτός ἀνέβη εἰς τὴν ἑορτην, οὐ φανερῶς, ἀλλ’ ὡς ἐν ϰροπτῷ.


Jean, vii, 9. Et leur ayant dit cela il demeura en Galilée. Il dit ainsi et resta en Galilée.
10. Mais lorsque ses frères furent partis, il monta aussi à la fête, non pas publiquement, mais comme en cachette. Et quand ils y furent allés il vint ensuite, non pas à la fête, mais simplement 1).

Remarques.

1) Littéralement, il est dit : pas ouvertement mais en cachette. Concernant sa venue à la fête, si