Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/265

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pale est en cette union avec Dieu que Moïse a ordonné d’exprimer par la circoncision. Mais l’exécution de cette loi est en contradiction avec la loi écrite ; et il cite l’exemple de la circoncision le jour du sabbat. Si, dit-il, la circoncision se fait le jour du sabbat, il faut alors comprendre que le commandement prime la loi, tandis que la loi est le principal.

Dans ma doctrine l’essentiel c’est de servir Dieu par les actes.

Le peuple ne comprend pas et discute si Jésus est le Messie ou non. Il leur paraît qu’il n’est pas le Messie, puisqu’ils le connaissent, tandis que personne ne connaîtra jamais le Messie. Et Jésus dit à haute voix : Vous dites que vous ne connaîtrez pas celui qui sera envoyé par Dieu. C’est vrai, vous ne le connaissez pas. Moi, le fils du charpentier, vous me connaissez, mais vous ignorez celui qui, en moi, vous parle de Dieu ; celui-ci vous ne le connaissez pas. Et c’est ce Christ, l’élu de Dieu qui vous a été promis. Il n’y en a pas d’autre et il n’en sera pas. Maintenant je vous mène au Père, suivez-moi sans discuter qui je suis, car si vous discutez qui je suis vous ne comprendrez pas le Père. Suivez-moi, je vous ai révélé la vraie vie, venez donc avec moi et connaissez cette vie : elle est comme l’eau de source, elle ne s’épuisera jamais.

Les paroles de Jésus-Christ convainquent plusieurs ignorants, mais les prêtres disent : ce mau-