Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/36

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’esprit de Dieu, cela signifie que l’esprit de Dieu était en l’homme, et, qu’encore avant moi, la volonté de Dieu était en l’homme.


Ἥ πῶς δύναται τις εἰσελθεῖν εἰς τὴν οἰϰίαν τοῦ ἰσχυροῦ ϰαὶ τὰ σϰεώη αὐτοῦ διαρπάσαι, ἐὰν μὴ πρῶτον δήση τὸν ἰσχυρὸν, ϰαὶ τότε τὴν οἰϰίαν αὐτοῦ διαρπάσει.


Matthieu, xii, 29. Comment peut-il entrer dans la maison du fort et enlever ses armes, si auparavant il ne lie le fort, pour pouvoir ensuite piller sa maison. Autrement comment quelqu’un pourrait-il entrer dans la maison d’un homme fort et le ruiner. Il faut auparavant lier le fort et, après quoi, piller sa maison 1).

Remarques.

1) Si je chasse le mal par l’esprit de Dieu, c’est que l’esprit de Dieu était déjà en l’homme ; autrement je ne pourrais pas chasser le mal, de même que quelqu’un ne peut pas entrer dans la maison d’un homme fort et la piller si, auparavant, il n’a lié l’homme ; et l’homme est déjà lié par l’esprit de Dieu et par la conscience de son pouvoir.


Ὁ μὴ ὤν μέτ’ ἐμοῦ, ϰαὶ ἐμοῦ ἐστι· ϰαὶ ὁ μὴ συνάγων μετ’ ἐμοῦ ὀϰορπίξει.

Διὰ τοῦτο λέγω ὑμῖν, Πᾶσα ἁμαρτία ϰαὶ βλασφημία ἀφεθήσεται τοῖς ἀνθρώποις· ἡ δέ τοῦ Πνεύματος βλασφημία οὐκ ἀφεδήσεται τοῖς ἀνθρώποις.

Καὶ ὅς ἄν εἴπη λόγον ϰατά τοῦ υἱοῦ τοῦ ἀνθρώπου, ἀφεθήσεται αὐτῷ ὅς δ’ ἀν εἴπη ϰατά τοῦ Πνεῦματος τοῦ Ἁγιου, οὐϰ ἀφεθήσεται αὐτῷ οὔτε ἐν τούτῳ τῷ αἰῶνι, οὔτε ἐν τῷ μέλλοντι.