Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Εἰ γὰρ ἐπιστεύετε Μωῦσῆ, ἐπιστεύετε ἄν ἐμοί· περὶ γὰρ ἐμοῦ ἐϰεῖνος ἐγραψεν.

Εἰ δὲ τοῖς ἐϰείνου γράμμασιν οὐ πιστεύετε, πῶς τοῖς ἐμοῖς ῥήμασι πιστεύετε.


Jean, v, 36. Car les œuvres que mon Père m’a donné le pouvoir d’accomplir, ces œuvres-là que je fais rendent ce témoignage de moi que mon Père m’a envoyé. Car les actes que m’a enseignés mon Père pour que je les exécute, ces mêmes actes que je fais prouvent que c’est le Père qui m’a envoyé.
37. Et le Père qui m’a envoyé, a lui-même rendu témoignage de moi. Vous n’avez jamais entendu sa voix ni vu sa face. Et le Père, celui qui m’a envoyé, m’a rendu et me rend témoignage, mais vous n’avez pas compris et ne comprenez pas sa voix, et vous ne le connaissez point 1).
38. Et sa parole ne demeure pas en vous, puisque vous ne croyez point à celui qu’il a envoyé. Et vous n’avez pas en vous son entendement, parce que vous ne croyez point qu’il m’a envoyé.
39. Sondez les Écritures, car c’est par elles que vous croyez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Étudiez les Écritures par lesquelles vous croyez avoir la vie éternelle, elles me rendent aussi témoignage.
40. Mais vous ne voulez point venir à moi pour avoir la vie. Mais vous ne voulez point me croire que 2) vous aurez la vie.
41. Je ne cherche point ma gloire de la part des hommes. Je n’accepte point le jugement des hommes.
42. Mais je sais que vous n’avez point en vous l’amour de Dieu. Mais j’ai appris qu’en vous il n’y a ni vérité ni amour divin.
43. Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre Je vous enseigne la doctrine de mon Père et vous n’acceptez pas ma doctrine