Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/82

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Vous pouvez le voir d’après moi. Je ne me nourris que de cette seule nourriture : l’accomplissement de la volonté du Père. Ma vie c’est l’entendement de Dieu, c’est pourquoi je crée sa volonté. Et la volonté du Père est que chacun comprenne en soi le Père et vive jusqu’au dernier jour par cet entendement seul.


Ἐγόγγυζον οὐν οἱ Ἰουδαῖοι περὶ αὐτοῦ, ὅτι εἶπεν, Ἐγώ εἰμι ὁ ἄρτος ὁ ϰαταβάς ἐϰ τοῦ οὐρανοῦ.

Καὶ ἔλεγον, Οὖχ οὖτὸς ἐστιν Ἰησοῦς Ἱωσὴφ, οὖ ἡμεῖς οἴδαμεν τὸν πατέρα ϰαὶ τὴν μητέρα ; πῶς οὖν λέγει οὐτος. Ὅτι ἐϰ τοῦ οὐρανοῦ ϰαταβέβηϰα.


Jean, vi, 41. Mais les Juifs murmuraient contre lui de ce qu’il avait dit : Je suis le pain descendu du ciel. Et les Juifs se mirent à discuter à cause qu’il avait dit : Je suis le pain descendu du ciel.
42. Et ils disaient : N’est-ce pas là Jésus, le Fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère ? Comment donc dit-il : Je suis descendu du ciel ? Et ils disaient : N’est-ce point Jésus, le fils de Joseph. Nous connaissons ses père et mère. Comment donc dit-il qu’il est descendu du ciel 1).

Remarques.

1) Selon Reuss la caractéristique de l’entretien de Jean serait de forcer les interlocuteurs à comprendre les paroles de Jésus dans leur sens le plus grossier. Cette observation n’est pas toujours juste. Dans le cas présent les Juifs comprennent parfaitement bien de quoi il s’agit ; c’est ainsi qu’ils comprennent « le pain du ciel » précisément dans