Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol24.djvu/30

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



II

Quand j’eus remarqué que les mots : ne résiste pas au méchant, signifient : ne résiste pas au méchant, toute mon ancienne représentation du sens de la doctrine du Christ soudain se modifia et j’étais consterné non de l’incompréhension mais de l’étrange conception de la doctrine qui avait été la mienne jusqu’alors. Je savais, et nous tous savons, que le vrai sens de la doctrine chrétienne se trouve dans l’amour du prochain. Dire — présenter la joue, aimer ses ennemis — c’est exprimer l’essence même du christianisme. Je savais cela depuis mon enfance, mais pourquoi ne comprenais-je pas tout simplement ces simples paroles et y cherchais-je un sens allégorique quelconque ? Ne résiste pas au méchant veut dire : ne résiste jamais au méchant, c’est-à-dire, ne commets jamais la violence ; en d’autres termes : ne commets jamais aucun acte contraire à