Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol24.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


nuer à considérer les tribunaux comme une institution chrétienne et que je puis être moi-même juge et chrétien.

Je fus saisi d’horreur devant la grossièreté du mensonge dans lequel je vivais.