Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol3.djvu/107

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Voyez un peu, gros comme un buffle, et trop jeune pour se marier ! Est-il le chef de vous tous ? demanda-t-elle.

— Mon maître est junker, alors il n’est pas encore officier. Mais, par la naissance, il est plus grand personnage qu’un général, parce que non seulement notre colonel, mais le tzar lui-même le connaît, — expliqua fièrement Vanucha. — Nous ne sommes pas comme un va-nu-pieds d’infanterie ! Notre père est lui-même sénateur ; il possède plus de mille âmes et nous envoie mille par mois parce qu’il nous aime toujours. Et il y a des capitaines qui n’ont pas d’argent, alors, qu’est-ce que ça ?…

— Va, je fermerai la porte, — interrompit la fille.

Vanucha apporta le vin, il déclara à Olénine que la file c’est très joulie, et sortit aussitôt en riant bêtement.