Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol3.djvu/299

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Loukachka, après deux nuits sans sommeil, avait tellement bu à la fête, que pour la première fois de sa vie, il ne pouvait se tenir debout et coucha à la stanitza.