Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol3.djvu/346

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dément révolté et attristé de ce qu’on ne lui permît pas d’aller tirer sur les Circassiens et de se trouver sous leurs coups. Il était aussi attristé que peut l’être un enfant fouetté injustement…

Je n’y comprenais absolument rien.