Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol3.djvu/78

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de lui, tantôt sur l’autre rive, s’attendant à voir encore un homme. Ajustant deux branches, il se tenait prêt à tirer. Et il ne lui venait pas en tête qu’on pouvait le tuer aussi.