Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol5.djvu/127

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



V

Vous vouliez déjà dormir ? — dit Albert en souriant. — Et moi j’étais là-bas chez Anna Ivanovna, j’ai passé une très agréable soirée. On a fait de la musique, on a ri, il y avait une charmante société. Permettez-moi de boire un verre de quelque chose, — ajouta-t-il en prenant la carafe d’eau qui était sur la table, — seulement pas de l’eau.

Albert était comme la veille : le même beau sourire des yeux et des lèvres, le même front clair, enchanté et les membres faibles. Le pardessus de Zakhar lui allait parfaitement et le col, long, propre, souple de la chemise de nuit encadrait d’une façon pittoresque son cou fin, blanc et lui donnait quelque chose de particulièrement enfantin et innocent. Il s’assit sur le lit de Delessov et, en silence, avec un sourire joyeux et reconnaissant, le regardait.

Delessov examinait les yeux d Albert et de nou-