Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol8.djvu/344

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tout d’un coup, Rostov resta encore deux semaines à Moscou, sans sortir de la maison et, principalement, de la chambre des demoiselles.

Sonia lui était plus tendre et plus dévouée qu’auparavant. On aurait dit qu’elle voulait lui montrer que sa perte au jeu était un acte héroïque qui le lui faisait aimer encore davantage. Mais Nicolas se jugeait maintenant indigne d’elle.

Il noircit les albums des jeunes filles de vers et de notes, et, sans dire adieu à personne de ses connaissances, quand il eut envoyé quarante-trois mille roubles à Dolokhov et en eut le reçu, il partit à la fin de novembre pour rejoindre son régiment qui était déjà en Pologne.