Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol9.djvu/67

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



X

Il continuait son journal et voici ce qu’il y écrivait à cette époque :


« 24 novembre.

» Je me suis levé à huit heures. J’ai lu la sainte Écriture ; ensuite je suis allé à mon service. (Pierre, d’après le conseil de son bienfaiteur, était entré en service dans un des comités.) Je suis rentré vers le dîner. J’ai dîné seul. (Chez la comtesse il y avait beaucoup d’invités qui me sont désagréables.) J’ai mangé et bu très modérément, et après le dîner j’ai recopié des documents pour mes frères. Le soir je suis descendu chez la comtesse, j’ai raconté une histoire drôle sur B*** et seulement alors, quand tous ont ri très haut, je me suis rappelé qu’il ne le fallait pas.

» Je me couché dans un état d’esprit heureux et