Page:Tsubouchi - Ourashima.djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 36 —


le vieil homme

Quoi ?

(Il regarde et approuve.)

le chant (l’air de Tokiwazu)

Nous l’attendrons, derrière le pin, avec notre cœur lourd de peine.

(La femme se dispose à courir vers la mer, le mari la retient et la mène derrière le pin.)

Scène III

ourashima, son père et sa mère


Toujours le vent et le bruit des vagues. Les nuages courent rapides et la lune qui va se coucher se montre et disparaît tour à tour. Ourashima apparaît au fond de la scène pendant le chant qui va suivre. C’est un jeune homme d’une rare distinction, d’environ vingt-trois ans. Son visage est beau et triste. Son costume est soigné, mais ses cheveux en désordre. Il porte sur l’épaule des ustensiles de pêche et tient à la main un panier à filets. Il s’avance en chancelant.


le chant (l’air d’Utahi)

  Enveloppé d’une flamme d’or,
  Enveloppé d’une flamme d’or.
  Je voudrais être une pierre précieuse
  Qui se fond.


le chant (l’air d’Itchu)

  Je regarde, mais ne peux voir,