Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/126

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


_ , ÃTTAQUÉ . , ama,. u. ·- `

 É   tmnchée, ou tïcnfevcf quclguc quai·t11· des

· plu; ‘à portêcj cé Barnier nc sc peut QUE ·q·naud » lhsüêgëàht ¢!t.t1‘<‘JP fnihh par rapport à ia gârîttî-

 ‘;_ son; —p0m· lors East à Iuî à se sentir iut à toits'}!

S; cs;. en él.§t·1È;c¤ntînu¤r·le siège; s’il ne Past pas; il ·- - doit Ic;€‘¤1··Iù pîg¤6t lnplus promptement qi1?îl·lr.tî” ‘

 sara   SEH ¤u`t1·0uv¤·an·êtat de le conti!  

» num, il est ht pvésttmcr qu’il ua se laissera pas sguràl

   ,   men.- préçautioitni _d*1m¢t·*b'du|;1ç

····v· ··e` ¤où¤ôx¤¤¤¤i~¤=·d·¤vîë-··1w·¤î*=*¤¤àvM·î¢#P9*€· É Ã É 'iîë ' h _.»¤i;`st¤ ¤Y¤¤¤ü«·<뢤té·'sîn¤î¤r·

dn ému]; nîaiviiritmà-0t¤i¤;drç·deîœ ëôté-jh ‘ët qqg.dç¢];lus ils y œturont toujours l1I}~î)îq\1QI(È‘R`)iùé`

 C$¥d0l'iC—0î· wiljftntcxiq ,`    
 nu besoin;-*qioy¤;z··  

mnt 1:bs.P;·é0Im|i0n8 t)j~îlcst mb1·glg¤tçnt:·î§rP0g.. _ sib1e qu’u1;c S0rtic à teîgmnh

 . . ëéntéc. qùïcllc  üre,   ' ’     r

·' ’ Sî—h··_àqrtiè sq fait sur la tmnchéc,·‘>}fchùc1n.i

 A i:es·§rétÃa1Ã ti0n1t , Vatxhttx-aj bute , tlèns 1’Ãi·zîr p]u}iet1¤

Mis ¤îté ,`c¢}|‘• d'6|ib’lir ‘dés `bàttcîiës, ztrméeëtdé »pièt:c;T<Ãc puit cplibre, uit les dxtx·éinïtés`de Ia fdtoîlu- ét éc `ln *gd'xichc des attaqucsw · _ - ·. -