Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/194

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


. . _ A I ‘ ` ~ ··.n··rAq¤l· _ ' Ã .-_`-_-É Ã-', U _--__\. · '-_· . _ ` Q. _ ¤ 2... .`

 —  䤤?»<î<= le îuë*P!•.'¤?‘PlF¤-‘îî*¤`Ã.ë**d* **°î*

' dëtrois Bà`KI·'PN'l sur ` im ; et~àuta11t‘de lchnrboif de chenevottes. vou de —pnà11t ,» *de ’ co11d1·ë·üde_·snule.; le de ·ü0ns_`est·—lé'plus· ' ee le plussec; ·le toutfeisànt · une livrede·‘con1posîti011 (1); · ` -- *ï ` É" '*‘"*°•· . miitières étant bien-me ` -_ âzlà llÀ¢I1l(É·l‘0`\llÃ]IlS¢ ce soient bien . lsrojées.; faut rel ·. · l1¤¤¤¤‘·1>¤=¤<1îîë= 'îî$#·¤m¢¤@>`¤î#rè¤ .•1¤<>î .012-·î·== ' üicde lâ les jam lespotsou nior- · ticrs,de· fer fondirdeëîmoulins-à poudre; où elles sont humectéesde temps en-temps d’ea1i defon- taine , et battuesàir pilon 16 sa 18 heures durant', sans intcrmission ,xquel.quefois davantàge , les re- _ muant..et arrosant de temps cn.te111ps·; et après — les avoir tirées de là unpeu humides, ·.s11¢S sont ' roulée; et pusséesau ·gre11oi1·, où la poudre prend

 Ce sont encore aujourd’l1ui les mêrnes proportions;

Voycrpage 173; et pour la poudre de guerre; les matières sont toujours battues au pilon. Mais la densite despbudres actuelles parait moindre que celle des anciennes.