Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/236

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


206 Arnoux j corps de la place bien bastionné ; en même quand .‘ il est pris, la place demeurant son entier, il faut faire nouvelle procédure et recommencer par attaquer la place par le dedans-de la gorge , qui est toujours un pays fort dimcile. rmllèhdu Pour juger de son mérite par rapport à ceux ·ms··u¢· a« . . .... 1··u·q··· dn qu’0n érige sur les courtines, il est a savoir que

?
a«·ai pour s’en pouvoir rendre maître , il faut prendre

1E2.‘l‘I.§’.î' ii: son chemin couvert 1, sademi-lune 2, l’ouv1·age z,?;`:,: îxcorne 5, avec toutes les traverees·4, les deux demi- °'°°" . _ lunes eollatérales 5.et 6, cequi ne vous mène qu’à un bastion 7, quevous êtes après obligé d’at·taquer j · par les deux faces avec beaucoup d’inc0mmodité; cependant tout cela ne produit que Péquivalent d’lIlI£ attaque; etvoilà 5 pièces à prendre pour y parvenir, compris le chemin couvert , sans comp- ter les retrauchexneus intérieurs de cet ouvrage, l méritent encore considération. ‘ — Mais quand ees ouvrages à corne sont situés sur le milieu des couriines , comme ceux dela plan- che 22, on n’a que le chemin couvert 1 à prendre, la demi-lune de sa tête 2, la come 5, avec les·tra- l ` verses 4, et quelquefois tune demi—lune 5, pour ` , Ycodinaire est petite etdisgraeiée par les supério- » rites que lïélévation du rempart de la corne prend ' sur Toubcela ne faitque4piècesàpœnd1¤e: cependant la prise de cet ouvragevous mène aux deux bastions 6 et 7, avec bien plus d’aisance et · . de. commodité ,· que · lapremière. corne ne fait à