Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/268

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


t $9 www

 • _, ·, ,,91 .•"`.t· ·« .*·,· ·‘ '  · ’ ·À

T .····· ,·1 ·i•·' • g . •

 F  !*"'F'P.5!°'

‘.«·' _ "•¤' • _—,_ ,, ‘| ··'·•? ·· . Hin: 'l ^ ·• mu, ..»···,,, . |I·1¢y·•·r ¢l•9|¤• i¤r¤¤¤¤¤¢*;•••&§¤¥•r••;¤ duesnan dus uüfi ntisil uuètdtbüu ' vvityquî Oil ·•t·`·••e0r¤plu¢gi•j¤ts ¤¢gi¥.¤6«tsa¤s4¤¤•1¤•*‘*+ds keeps ühlvunîr amd; s•¤•~·•~¤¤îF¤!¤¤«1£f·~3¤s ü•§t••t~·¤\-¤¤ la ties ¤plut••·~b¤nes; ·et de l’înigslithb la Pour l0u¤·tir¢r plus juste, il n’ya premi«ère~ u··;··¤··g·• »m¤1t·,qu’i f4îmce•phte•·f0rmesc0nplèt»es,•0lides

 et non pliantes; eommeeelksdànt en HIGH, qui

'°` ne méritent PM d‘en porterle nom; — n• Chugends nesurqeunmsil estpsqnosé pour les batteriœà ricochet ;· e : , ¤•\•€•¤·i••Ã 5** (laervct ledîconps q11’0n tire, etqutmd on "` aura bien ajusté, les marques- sur le enixrde mire ou sur la semelle, et recharger de mem, mm qu’il"j' aura de ls même poudre.; .et·tf¤n¤d les b&riIs,s1i1· leSq'IBlS 0n'se<sera régléseroiit vides , se corriger sur les premiers dont on ·se'servim; ilest sûr que tant qu’0n chargera nde là même