Page:Verne - Le Volcan d’or version originale.djvu/132

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Fingers, et cette houille remplacera avantageusement le bois dont les steamers, même de moyenne force, brûlent une tonne par heure. Il y a donc là peut-être une nouvelle chance de vitalité pour le district, si, après avoir livré toutes ses veines d’or, il attire les mineurs à l’exploitation de ses mines de charbon.

Le soir de cette journée, à la fin de la seconde étape qui avait été très fatigante, Neluto et ses compagnons atteignirent Fort Cudahy sur la rive gauche du Yukon, où ils se proposaient de passer la nuit dans quelque auberge, s’ils la trouvaient préférable à leur tente.

Fort Cudahy fut fondé en 1892 par le North American Trading and Transportation Co de Chicago, qui voulait enlever à la Compagnie Alaska Commercial le bénéfice du ravitaillement sur les terrains aurifères du Yukon. C’est à l’embouchure même du Forty Miles Creek que s’éleva cette bourgade dont le fort Constantine, ainsi que cela a été mentionné, devait assurer la défense.

En même temps, on reconnaissait que les placers de cette région étaient très productifs, tels ceux du Morse, du Davis, petits tributaires du Forty Miles sur le territoire américain, et le Miller Creek, un affluent du Sixty Miles. Quelques-uns pouvaient être comparés pour leur rendement à ceux de la Bonanza dans son cours inférieur.

Il était six heures du soir, lorsque la carriole termina sa seconde étape à Fort Cudahy, et les deux cousins se mirent en quête d’un gîte pour la nuit.

Une sorte d’auberge leur fut indiquée, sinon recommandée, par le chef du détachement de la police à cheval. Il réside habituellement dans cette bourgade, et étend son action sur la partie du territoire comprise entre la frontière et la rive gauche du grand fleuve.

Ben Raddle et Summy Skim, désireux de prendre quelques heures de repos dans un lit quelconque, ne devaient se montrer difficiles ni sur le confort ni sur les prix, et la nuit s’écoula tant bien que mal.

En sortant de Fort Cudahy, le Yukon continue à remonter vers le nord-ouest jusqu’au point où il coupe le cent quarante et unième méridien, tel qu’il se dessinait alors sur les cartes. Quant à Forty Miles Creek, long de quarante milles, ainsi que son nom l’indique, il oblique en amont vers le sud-ouest, dans un cours très sinueux, à travers une région où se succèdent les bois et les collines. Jusqu’à la frontière sa longueur est d’environ soixante-dix kilomètres dont trente sur le territoire britannique et quarante sur le territoire américain. Il coupe donc le méridien contesté en ce moment, comme le Yukon, le Sixty Miles et autres creeks que le fleuve reçoit par sa rive gauche.

En partant de grand matin, Neluto comptait bien atteindre dans la soirée l’emplacement occupé par le claim de Josias lacoste. Il avait fait


133