Page:Viard - Grandes chroniques de France - Tome 9.djvu/248

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


si le fist tantost chevalier nouvel, et le envesti dudit duchié. Mais avant que ces choses se feissent, Jehan le conte de Monfort, sentant justice agreable au devant dit Charles, defui l’audience, et à Nantes, une cité de Bretaigne très forte se transporta, et en ycelle cité s’appareilla de toutes ses forces à resister et obvier audit Charles[1].

Quant le roy vit que le conte de Monfort aloit contre son jugié, si mist toute sa terre en sa main et si envoia son filz monseigneur Jehan, duc de Normendie[2], et son frere messire Charles d’Alençon, pour lui guerroier. Lesquiex, quant il furent entrez ou duchié de Bretaigne, il assegierent I très fort chastel qui est en une ille de Loyre, lequel est appelle Chastonciaux[3], et le reçurent en dedicion. Et après alerent vers la cité de Nantes. Mais ceulz de Nantes si regarderent que ce ne seroit pas juste chose ne seure de resister au roy et au royaume de France. Si se rendirent[4] au duc de

  1. Sur la chevauchée que Jean de Montfort aurait faite en Bretagne en juin-juillet 1341 pour se rallier le pays, voir A. Le Moyne de la Borderie, Histoire de Bretagne, t. III, p. 425 à 429, et Froissart, éd. Luce, t. II, p. 89 à 100 et 269 à 291. Cf. Chronographia, t. II, p. 167 à 175.
  2. L’expédition du duc de Normandie en Bretagne commença au mois de septembre 1341 (Froissart, éd. Luce, t. II, p. XXXIX, note 2).
  3. Champtoceaux, Maine-et-Loire, arr. de Beaupré, ch.-l. de cant. Le siège de cette ville dura au moins du 10 au 26 octobre 1341, d’après Froissart, éd. Luce, t. II, p. XLI, note 1. D’après la Chronographia, t. II, p. 187, note 2, et p. 190, la prise de Champtoceaux serait postérieure au 1er novembre.
  4. La ville de Nantes se serait rendue le 21 novembre 1341 au plus tard (Froissart, éd. Luce, t. II, p. XLII, note 2. Cf. A Le Moyne de la Borderie, op. cit., t. III, p. 441). Sur le siège