Page:Vicaire - L’Heure enchantée, 1890.djvu/103

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Ah ! ah ! la pervenche,
Qui la cueillera ?
Qui l’attrapera,
L’oiseau sur la branche ?…


III


Dans une rose
Au cœur mouillé
S’est éveillé
Le matin rose,

Le vert matin
Qui fait tapage,
Effronté page,
Tout en satin.

Quelle jonchée
De roses d’or
Sous l’aube encor
Un peu fâchée.

Le bois riant
Est dans la brume ;
Tout le ciel fume
À l’Orient,