Page:Vigée-Lebrun - Souvenirs de Mme Louise-Elisabeth Vigée-Lebrun, tome 2.djvu/23

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


On y remarque aussi le portrait d’une femme habillée en satin cramoisi, peint par le Titien avec autant de vigueur que de vérité.

La seconde salle renferme quatre beaux tableaux du vieux Palme ; et de Rubens, un grand tableau allégorique, une Sainte Famille, ainsi que son tableau des Philosophes, qui est superbe ; le portrait d’un cardinal, peint par Vandick, dont la belle couleur et la grande vérité sont remarquables. C’est aussi dans cette salle que l’on voit la Madone à la Seggiola, Léon X et Jules II, par Raphaël, trois chefs-d’oeuvre, si dignes de leur haute renommée.

On trouve dans la troisième salle un grand et beau tableau d André del Sarte représentant la Vierge, Jésus et saint Jérôme ; Paul III, du Titien, admirable de vérité ; un tableau allégorique, deux paysages, et la fameuse fête de village, par Rubens ; enfin, une Sainte Famille assise sur des ruines, magnifique tableau de Raphaël.

Dans le jardin du palais Pitti, au-dessus d’un bassin qui a vingt pieds de diamètre, on voit une statue colossale de Neptune, et trois Fleuves