Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome12.djvu/547

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

ses supérieurs et tous ceux qu’il avait consultés lui avaient ordonné de la part de Dieu de commettre cette sainte action. Son esprit égaré était dans le cas de l’ignorance invincible. Il était intimement persuadé qu’il s’immolait à Dieu, à l’Église, à la patrie ; enfin, selon le sentiment de ses théologiens, il courait à la gloire éternelle, et le roi assassiné était damné. C’est ce que quelques théologiens calvinistes avaient pensé de Poltrot ; c’est ce que les catholiques avaient dit de l’assassin du prince d’Orange.

Il n’y eut aucun pays catholique, à l’exception de Venise, où le crime de Jacques Clément ne fût consacré. Le jésuite Mariana, qui passait pour un historien sage, s’exprime ainsi dans son livre de l’Institution des rois : « Jacques Clément se fit un grand nom ; le meurtre fut expié par le meurtre, et le sang royal coula en sacrifice aux mânes du duc de Guise perfidement assassiné. Ainsi périt Jacques Clément, âgé de vingt-quatre ans, la gloire éternelle de la France. » Le fanatisme fut porté en France jusqu’à mettre le portrait de cet assassin sur les autels, avec ces mots gravés au bas : Saint Jacques Clément, priez pour nous.

Un fait très-longtemps ignoré, c’est la forme du jugement contre le cadavre du moine parricide : son procès fut fait par le marquis de Richelieu, grand prévôt de France, père du cardinal ; et loin que le procureur général La Guesle, témoin de l’assassinat, et qui avait amené frère Clément à Henri III, fit les fonctions de sa charge dans ce jugement, il ne fit que celle de témoin ; il déposa comme les autres. Ce fut Henri IV qui porta lui-même l’arrêt, et qui condamna le corps du moine à être écartelé et brûlé, de l’avis de son conseil, signé Ruzé (à Saint- Cloud, 2 août 1589).

Ce qu’on ne savait pas encore, c’est qu’un autre jacobin nommé Jean Le Roi, ayant assassiné le commandant de Coutances en Normandie, Henri IV jugea aussi ce malheureux le jour même qu’il jugea Clément. Il condamna le moine Jean Le Roi à être mis dans un sac, et à être jeté dans la rivière, ce qui fut exécuté à Saint-Cloud, deux jours après. C’était une chose très-rare qu’un tel jugement et un tel supplice ; mais les crimes qu’on punissait étaient encore plus étonnants.

__________