Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qui lui attire les imputations envoyées de Paris contre lui, à l’auteur de la Gazette d’Utrecht.

On articule dans cette Gazette des procédés avec moi, dans le séjour qu’il a fait à Ferney. La vérité m’oblige de déclarer que ces bruits sont sans aucun fondement, et que tout cet article est calomnieux d’un bout à l’autre ; il est triste qu’on cherche à transformer les nouvelles publiques, et d’autres écrits plus sérieux, en libelles diffamatoires. Chaque citoyen est intéressé à prévenir les suites d’un abus si funeste à la société.

Fait au château de Ferney, pays de Gex, en Bourgogne, ce 31 mars 1768.

Voltaire.
FIN DE LA DÉCLARATION.

    cités dans l’article de notre Gazette du 11 mars, ni qu’on ait pu les prendre à M. de Voltaire, puisque la plupart ne sont pas de lui, et que les autres, quel qu’en soit l’auteur, ont été composés lorsque M. de La Harpe n’était plus à Ferney. Il n’est pas vrai non plus qu’il ait perdu l’amitié de ce grand homme, qui l’assure encore tous les jours, dans ses lettres, de la plus tendre affection. »

    Il est à remarquer que, dans cet article du 5 avril, on commet la même faute que Voltaire (celle d’indiquer la Gazette du 11, au lieu du 18).