Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu/467

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE CINQUANTE ÉVANGILES. 4o9

boisseau dont parle saint Marc S sous lequel on ne met pas la lumière. Meursius - se trompe en disant que ce dernier est le même que VÉvangile de Thomas. Tollius^ et Cotelicr* nomment expressément Vècrit d'Ada avec VÉvangile vivant et celui de Tho- mas, sans parler de celui de Philippe. Le nom d'Ada se trouve aussi dans VÉvangile de Nicodhme, article xiv.

XXVIII. — ÉVANGILE DE MARCION.

C'était VÉvangile de saint Luc que Marcion prétendait avoir été écrit par saint Paul, à ce que disent saint Irénée '% Origène ", Tertullien' et saint Épiphane^

XXIX, XXX, XXXI. — TROIS LIVRES DE LA NAISSANCE DE SAINTE MARIE.

Saint Épiphane^, saint Grégoire de Nysse^°et saint Augustin ^^ parlent des deux premiers. On donnera le troisième en français, d'après la traduction latine que saint Jérôme en a faite sur l'hébreu attribué à saint Matthieu*-.

XXXII. — LIVRE DE SAINTE MARIE ET DE SA SAGE-FEMME .

Ce livre, compris dans le décret de Gélase, est réfuté par saint Jérôme '\

XXXIII5 XXXIV. — INTERROGATIONS DE MARIE, GRANDES ET PETITES.

Saint Épiphane ** est le seul qui fasse mention de ces deux livres dont se servaient les gnostiques.

XXXV. — LIVRE DU TRÉPAS DE MARIE.

C'est le même dont a parlé sous le nom de saint Jean, n° xx.

��1. Chap. IV, V. 11. {Note de Voltaire.) 8. Hœres., 42. {Note de Voltaire.)

2. In Glûss. grœco-barbaro, page 172. 9. Hagres., 2G, n" 12. (/(/.)

(/(/.) 10. Homil. de nativit. S. Mariœ virg.,

3. Ininsignibus itineris italici, p. Ii2. t. III, p. 340. (/(/.)

(/(/.) 11. Contra Faiistum, 1. XXIII, ch. ix.

4. T. I, Patres Apostol., p. 537. {Id.) {Id.)

5. L. I, ch. XXIX ; 1. III, ch. xii. {Id.) 12. Voyez ci-après, page 462.

6. L. IJ, contra Celsum, p. 77. (/(/.) 13. Contra Hclvidium. {Note de Vol-

7. L. IV, contra Marcionem, ch. m. taire.)

{Id.) 14. Hœres., 20, n°8. {Id.)

�� �