Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu/468

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


460 NOTICE ET FRAGMENTS

XXXVI. — ÉVANGILE HÉBREU DE SAINT MATTHIEU DONT SE SERVAIENT LES NAZARÉENS.

Saint Jérôme ^ dit (jue le Zacliarie tué entre le temple et l'autel y est appelé fils de Joïada comme dans les Paralipomènes-, au lieu do fils de Barachie comme dans saint Matthieu. Eusèbe^, d'après Papias, croit que cet Évangile est le même que celui selon les Hébreux, n° xvii, parce que l'histoire d'une femme qui fut ac- cusée de plusieurs crimes devant le Seigneur est rapportée dans l'un et dans l'autre.

XXXVII. — ÉVANGILE DE MATHIAS.

Son nom se trouve dans le décret de Gélase, dans saint Jérôme, Origène^ Eusèhe^ Bèdc®, et saint Amhroisc ^

XXXVIII. — ÉVANGILE DE NICODÈME.

On lit au commencement de quelques manuscrits et à la fin de quelques autres que « l'empereur Théodose trouva dans les archives publiques, dans le prétoire de Ponce Pilate à Jérusalem, cet Évangile écrit en hébreu par Nicodème, la dix-neuvième année de l'empereur Tibère César, le 8 des calendes d'avril, qui est le 23 mars, sous le consulat de Rufus et de Léon, la quatrième année de la deux cent deuxième olympiade, Joseph et Caïphas étant princes des prêtres ».

Au reste, quoique cet Évangile soit le seul qui parle du péché originel ^ et de la descente de Jésus aux enfers, il ne faut pas croire que saint Augustin y ait puisé ce qu'il en dit dans une de ses lettres^. Ce Père nous apprend lui-même^ qu'il avait su, par révélation, le mystère de la grâce. Un semblable secours suffisait pour expliquer tous les dogmes qui ne sont pas assez clairement énoncés dans l'Écriture authentique.

1. L. IV, adMatth., chap. xxiii, v, 35. (A'oie de Voltaire.)

2. L. II, chap. XXIV, v. '20. (/d.)

3. Hist. eccles., 1. III, chap. xxxix. (Id.)

4. In Luc. hom., i. (Id.)

5. Hist. eccles., L III, chap. xxv. {Id.) G. Comment, in Luc. (Id.)

7. Proœm. in Luc. [Id.)

8. Art. xxii. [Id.)

9. Epjst. 99, ad Evodium, cdit. bcnedict, 1G4. [Id.) 10. "L. de pra:d. Sanctor., ch. iv. (/(/.)

��I

�� �