Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


A M. BERGIER. 43

XIV.

Hélas ! que les premiers chrétiens n'ont-ils pas supposé ? Le Testament des douze patriarches, les Constitutions apostoliques, des vers des sibylles en acrostiches, des lettres de Pilate, des lettres de Paul à Sénèque, des lettres de Jésus-Christ à un prince d'Édesse, etc., etc., ne le dissimulons point; à peine avaient-ils dans le ir siècle un seul livre qui ne fût supposé. Tout ce qu'on a répondu avant vous, c'est que ce sont des fraudes pieuses; mais que direz-vous quand on vous soutiendra que toute fraude est impie, et que c'est un crime de soutenir la vérité par le men- songe ?

XV.

Que vous importe que le livre des Pasteurs soit d'Hermas? Quel que soit son auteur S le livre en est-il moins ridicule? Pieli- sez-en seulement les premières lignes, et vous verrez s'il y a rien de plus platement fou. « Celui qui m'avait nourri vendit un jour une certaine fille à Rome. Or, après plusieurs années, je la vis et je la reconnus; et je commençais à Faimer comme ma sœur. Quelque temps après, je la vis se baigner dans le Tibre, je lui tendis la main, je la fis sortir de l'eau; et, l'ayant regardée, je disais dans mon cœur que je serais heureux si j'avais une telle femme si belle et si bien prise. »

Ne trouvez-vous pas, monsieur, qu'il est bien essentiel au christianisme que ces bêtises aient été écrites par un Hermas ou par un autre ?

XVI.

Cessez de vouloir justifier la fraude de ceux qui insérèrent dans l'histoire de Flavius Josèphe ce fameux passage touchant Jésus-Christ, passage reconnu pour faux par tous les vrais sa- vants. Quand il n'y aurait dans ce passage si maladroit que ces seuls mots // était le Christ, ne seraient-ils pas suffisants pour constater la fraude aux yeux de tout homme de bon sens ? N'est-il pas absurde que Josèphe, si attaché à sa nation et à sa religion, ait reconnu Jésus pour christ ?Eh ! mon ami, si tu le crois christ, fais-toi donc chrétien ; si tu le crois christ fils de Dieu, Dieu lui- même, comment n'en dis-tu que quatre mots ?

\. Bergier a dit, page 10'2 de sa première partie: «Le Pasteur d"Hennas n'est pas... un livre supposé ni reconnu pour tel. Il a certainement été écrit par Hermas ; cet auteur a pu avoir des révélations et les écrire de bonne foi sans intention de tromper.

�� �