Page:Walpole - Le chateau d'Otrante, partie 1, trad Eidous, 1767.djvu/73

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
49
D’OTRANTE.

cruel. Faites appeler votre Chapelain, & attendez ici mes ordres. En achevant ces mots, il ſortit pour aller chercher Iſabelle, laiſſant les Princeſſes dans un étonnement qu’il eſt impoſſible d’exprimer.

Manfred ſortit du ſouterrain où nous l’avons laiſſé, accompagné du Payſan & de quelques domeſtiques qu’il avoit obligés à le ſuivre. Il monta à la galerie tout d’une traite, & trouva à la porte Hippolite & ſon Chapelain. Diego, après avoir quitté Manfred, fut rendre compte à Hippolite de ce qu’il avoit vu. Cette vertueuſe Princeſſe n’ajouta pas plus de foi que Manfred au récit de ſon domeſtique, & regarda ce qu’il lui dit de la viſion qu’il avoit eue, comme l’effet d’un cerveau troublé. Cependant, comme elle ne vouloit point expoſer ſon mari à une nouvelle épreuve, & qu’elle s’étoit fait une habitude du chagrin, à force d’en avoir eu, elle réſolut de ſe