Page:Weiss - À propos de théâtre, 1893.djvu/394

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
 
Pages.
  
sailles. — Artistes et Ministres. — Pièces jouées à Moscou devant la Grande Armée 
 67
VI. — 
Peau d’Âne. — Les Contes de Perrault. — Diverses éditions des Contes. — Comment Perrault fit les Contes de ma Mère l’Oie. — Homère, Théocrite et Perrault 
 87
VII. — 
La Fiammina contre Odette. — L’ancienne liberté de translation et de traduction. — Virgile et Segrais. — Histoire curieuse d’une épigramme de Voltaire. — Goethe et Pierre Leroux. — Sagesse et réserve sur ce point des Anglais 
 104
VIII. — 
Discussion critique du jugement Odette-Fiammina. — Favart et Voltaire. — Affaire Dumas-Jacquet 
 122
IX. — 
Thérésa. — Origine de Thérésa. — Thérésa rue de la Lune et à l’Alcazar. — Les invisibles et le microscope au théâtre. — La statue de Dumas. — Un dialogue des morts entre le père et le fils 
 136
X. — 
La collection des grands écrivains Hachette, MM. Adolphe Régnier ; Paul Ménard ; E. Despoix. — Nécessité d’un lexique du xviie siècle. — L’éducation française et nos grands écrivains. — Là est la France 
 152
XI. — 
Un jour à Bruxelles 
 170
XII. — 
Henri III et sa cour. — La jeunesse de Dumas. — Éducation de Dumas par le hasard. — Ses vaudevilles. — Racine polisson. — Amaury Duval 
 182
XIII. — 
Le Tour du Monde. — Les trois conteurs d’après 1851. — Jules Verne. — Hetzel. — Erckmann-Chatrian.— Lettre d’Amaury Duval sur la première d’Henri III 
 197