Page:Wilde - Salomé, Librairie de l'art indépendant, 1893.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


l’ai vue si pâle. Elle ressemble au reflet d’une rose blanche dans un miroir d’argent.


LE PAGE D’HÉRODIAS

Il ne faut pas la regarder. Vous la regardez trop !


PREMIER SOLDAT

Hérodias a versé à boire au tétrarque.


LE CAPPADOCIEN

C’est la reine Hérodias, celle-là qui porte la mitre noire semée de perles et qui a les cheveux poudrés de bleu ?


PREMIER SOLDAT

Oui, c’est Hérodias. C’est la femme du tétrarque.


SECOND SOLDAT

Le tétrarque aime beaucoup le vin. Il possède des vins de trois espèces. Un qui vient de l’ile de Samothrace, qui est pourpre comme le manteau de César.


LE CAPPADOCIEN

Je n’ai jamais vu César.


SECOND SOLDAT

Un autre qui vient de la ville de Chypre, qui est jaune comme de l’or.