« Page:Rouquette - L'Antoniade, 1860.djvu/55 » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{nr||( 55 )|}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 12 : Ligne 12 :
D’infidèles parents la lointaine poursuite,
D’infidèles parents la lointaine poursuite,
Et sa vie angélique, et sa tranquille mort,
Et sa vie angélique, et sa tranquille mort,
Son doux sommeil d’amour, — extatique transport !....
Son doux sommeil d’amour, — extatique transport !


Heureux Daniel Boon, en ses rapides courses,
{{tab}}Heureux Daniel Boon, en ses rapides courses,
Rencontrant sur ses pas de faciles ressources !
Rencontrant sur ses pas de faciles ressources !
Heureux l’Artiste errant, le nomade Audubon,
Heureux l’Artiste errant, le nomade Audubon,
Ligne 20 : Ligne 20 :
Heureuse l’Indienne, en sa forêt natale,
Heureuse l’Indienne, en sa forêt natale,
Retrouvant l’élément de la force vitale !
Retrouvant l’élément de la force vitale !
Heureux en ses instincts le sage ''Bas''-''de''-''Cuir'',
Heureux en ses instincts le sage ''Bas-de-Cuir'',
Qui voulut dans les bois vivre ainsi que mourir !
Qui voulut dans les bois vivre ainsi que mourir !
Heureux donc, mille fois, celui dont l’âme forte
Heureux donc, mille fois, celui dont l’âme forte
Ligne 26 : Ligne 26 :
Heureux qui peut briser, libre enfin de ses fers,
Heureux qui peut briser, libre enfin de ses fers,
La prison des cités, pour voler aux déserts !
La prison des cités, pour voler aux déserts !
Que- la nature est belle, et que le monde est triste !
Que— la nature est belle, et que le monde est triste !
Que la nature est bonne, et le monde égoïste !
Que la nature est bonne, et le monde égoïste !
Que la nature, en tout, est pleine de son Dieu ;
Que la nature, en tout, est pleine de son Dieu ;
De ce Dieu que le monde aime et connaît si peu !
De ce Dieu que le monde aime et connaît si peu !
</poem>


{{Personnage|LE POÈTE.|c}}


{{Personnage|le poète.|c}}


<poem>
L’Amérique a des bois, des forêts primitives ;
L’Amérique a des bois, des forêts primitives ;
Poétiques abris, solitudes plaintives ;
Poétiques abris, solitudes plaintives ;

Menu de navigation