Différences entre les versions de « Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 10.djvu/232 »

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 21 : Ligne 21 :
m'a ramené ici que leur retour. Aimez toujours votre
m'a ramené ici que leur retour. Aimez toujours votre
petit cousin, ma très-aimable gouvernante, et croyez-moi
petit cousin, ma très-aimable gouvernante, et croyez-moi
plus à vous mille Fois que je ne puis vous le dire. Je
plus à vous mille fois que je ne puis vous le dire. Je
ne finirai point sans saluer Monsieur le doyen à la tête
ne finirai point sans saluer Monsieur le doyen à la tête
de son vénérable chapitre, sans caresser Mlle de Martillac,
de son vénérable chapitre, sans caresser Mlle de Martillac,
9 489

modifications

Menu de navigation