Astronomie populaire (Arago)/X

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tome 1
GIDE et J. BAUDRY.

des étoiles multiples

CHAPITRE PREMIER. — Qu’entend-on par étoiles doubles, triples, quadruples, etc. ? 
 447
CHAPITRE II. — Des étoiles doubles 
 448
CHAPITRE III. — Étoiles triples 
 451
CHAPITRE IV. — Étoiles quadruples 
 452
CHAPITRE V. — Étoiles multiples 
 452
CHAPITRE VI. — Intensités et couleurs des étoiles doubles 
 453
CHAPITRE VII. — Les colorations des étoiles doubles sont-elles des illusions d’optique 
 457
CHAPITRE VIII. — Époque de la découverte des étoiles bleues 
 459
CHAPITRE IX. — Sur les explications de la coloration des étoiles multiples 
 460
CHAPITRE X. — Les couleurs comparatives observées dans les étoiles multiples sont-elles toujours les mêmes ? 
 463
CHAPITRE XI. — Pourquoi les étoiles multiples sont-elles devenues tout à coup l’objet de tant d’observations assidues ? 
 463
CHAPITRE XII. — Mesure du déplacement relatif des étoiles doubles 
 465
CHAPITRE XIII. — Conséquences qui résultent de la nature des mouvements observés dans les étoiles doubles, relativement à l’universalité de l’attraction newtonienne 
 471
CHAPITRE XIV. — Quand on aura déterminé les distances des étoiles doubles à la Terre, les masses de celles de ces étoiles dont les mouvements relatifs seront connus, pourront être facilement comparées à la masse de la Terre ou à celle du Soleil 
 473
CHAPITRE XV. — Les observations des étoiles doubles proprement dites pourront servir un jour, soit à déterminer les distances de ces groupes binaires à la Terre, soit à fixer une limite en deçà ou au delà de laquelle ils ne sauraient être placés 
 476
CHAPITRE XVI. — Les étoiles doubles sont devenues un moyen de juger de la bonté des lunettes et des télescopes de grandes dimensions 
 484
CHAPITRE XVII. — Du rôle que le calcul des probabilités a joué dans la question des étoiles multiples 
 487
CHAPITRE XVIII. — Des auteurs de la découverte des satellites d’étoiles 
 489