100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Montorgueil (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Montorgueil (rue).

Commence à la rue Montmartre et à la place de la Pointe-Saint-Eustache ; finit aux rues du Cadran, no 1, et Saint-Sauveur, no 63. Le dernier impair est 77 ; le dernier pair, 112. Sa longueur est de 351 m. — De 1 à 59, 3e arrondissement, quartier Saint-Eustache ; de 61 à la fin, 3e arrondissement, quartier Montmartre. Tous les numéros pairs dépendent du 5e arrondissement, quartier Montorgueil.

La première partie de cette voie publique qui prend naissance à la Pointe-Saint-Eustache, et se termine à la rue Mauconseil et à l’impasse de la Bouteille, se nommait anciennement rue du Comte-d’Artois, de la Porte à la Comtesse-d’Artois ; en dernier lieu, simplement Comtesse-d’Artois. Elle tirait ces dénominations de Robert II, comte d’Artois, neveu de saint Louis, qui avait son hôtel entre les rues Pavée et Mauconseil. À la fin du XIIIe siècle fut ouverte une fausse porte qui prit le nom de Porte-au-Comte-d’Artois. On y voyait également une tour qui gênait le passage conduisant aux halles. Sur la requête des habitants de la rue Comtesse-d’Artois, et de Nicolas Janvier, marchand de poissons, la Ville ordonna, le 17 décembre 1498, de la démolir. En 1792 la rue Comtesse-d’Artois fut confondue avec la rue Montorgueil. — Une décision ministérielle du 3 ventôse an X, signée Chaptal, fixa la moindre largeur de cette voie publique à 10 m. — Un arrêté préfectoral du 27 avril 1814 lui rendit son premier nom. Depuis 1830 elle fait partie de la rue Montorgueil, dont elle porte la dénomination. Quant à la seconde partie de la rue Montorgueil, qui finit aux rues du Cadran et Saint-Sauveur, elle se nommait au XIIIe siècle, Vicus Montis superbi (rue du Mont-Orgueilleux). Elle conduisait effectivement à un monticule ou butte dont la rue Beauregard occupe aujourd’hui le sommet. Cette voie publique s’étendait autrefois, sous le nom de Montorgueil, jusqu’au boulevart. (Voyez rues des Petits-Carreaux et Poissonnière.) Les maisons ci-après sont alignées de 1 à 7 inclus, 11, 13, 15, 67, 69, de 20 à 28 inclus, de 40 à 56 inclus, de 72 à 80 inclus, de 100 à 108 inclus. Les propriétés nos 9, 17, 19, 21, 31, 43, 45, de 60 à 70 inclus, de 82 à 98 inclus, 110 et 112 ne devront subir qu’un faible redressement. — Égout depuis la rue Mauconseil jusqu’à celle du Cadran. — Conduite d’eau dans toute l’étendue. — Éclairage au gaz (compe Française).