100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Pinon (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Pinon (rue).

Commence à la rue Grange-Batelière, nos 3 et 5 ; finit à la rue Laffitte, nos 28 et 30 ; pas de numéro impair. Ce côté est bordé en partie par les dépendances de l’Académie royale de Musique ; le dernier pair, 22 bis. Sa longueur est de 201 m. — 2e arrondissement, quartier de la Chaussée-d’Antin.

Nous avons cité à l’article de la rue Grange-Batelière un arrêt du conseil du 18 octobre 1704, qui ordonnait l’ouverture d’une rue de 3 toises de largeur le long du mur de la Grange-Batelière, jusqu’à la rencontre du chemin du Marais. Ce percement n’ayant pas été complètement exécuté, forma une impasse qu’on désigna sous le nom de cul-de-sac de la Grange-Batelière. Dès l’année 1781, le sieur Thévenin, entrepreneur de bâtiments, conçut le projet de prolonger cette impasse sur ses terrains, et de donner à la nouvelle rue le nom de rue Neuce de Bourbon.

— » Louis, etc., ordonnons, voulons et nous plaît ce qui suit : — Article 1er. Le cul-de-sac de la Grange-Batelière, ouvert seulement du côté de la rue de ce nom, sera prolongé et ouvert jusque dans la rue d’Artois, en prenant sur l’emplacement appartenant au sieur Thévenin, dans la longueur de douze toises, l’espace nécessaire pour l’ouverture du dit cul-de-sac. — » Art. 2e. Voulons que cette nouvelle rue, qui sera nommée rue Pinon, soit et demeure, quant à présent, de la largeur de vingt-quatre pieds dans une portion et de dix-huit pieds dans l’autre, le tout conformément au plan figure de l’état actuel des lieux, et attaché sous le contre-scel des présentes ; laquelle largeur sera portée à trente pieds, successivement au fur et à mesure des reconstructions des maisons, bâtiments et murs situés sur la dite nouvelle rue, etc. — Donné à Versailles, le 2e jour de janvier 1784, et de notre règne le 10e. Signé, Louis. » Ces lettres-patentes, registrées au parlement le 27 février suivant, reçurent leur exécution au mois de décembre de la même année. M. Pinon était alors président au parlement. — Une décision ministérielle du 7 fructidor an X, signée Chaptal, a fixé la largeur de la rue Pinon à 9 m. 74 c. — Les constructions riveraines sont alignées, à l’exception de celles qui dépendent de l’Académie royale de Musique. — Égout entre les rues Grange-Batelière et Le Peletier. — Éclairage au gaz (compe Anglaise.)