100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Suffren (avenue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Suffren (avenue de).

Commence au quai d’Orsay, no 73 ; finit à l’avenue Lowendal, no 4. Pas de numéro impair ; ce côté est bordé par le Champ-de-Mars ; le dernier pair est 16. Sa longueur est de 1,200 m. — 10e arrondissement, quartier des Invalides.

Formée vers 1770, cette avenue a été cédée à la ville de Paris, en vertu d’une loi du 19 mars 1838. (Voyez avenue de La Bourdonnaye.) Sa largeur varie de 38 m. à 56 m. — Conduite d’eau entre la rue Dupleix et l’avenue Lowendal.

Pierre-André de Suffren, vice-amiral, bailli de l’ordre de Malte, naquit au château de Saint-Cannat, en Provence, le 13 juillet 1726, et mourut à Paris le 8 décembre 1788. Pour rendre hommage à la valeur de Suffren, les états de Provence avaient fait frapper une médaille à son effigie avec cette inscription qui résume ses glorieux exploits :

« LE CAP PROTÉGÉ, TRINQUEMALE PRIS,
» GONDELOUR DÉLIVRÉ, L’INDE DÉFENDUE,
» SIX COMBATS GLORIEUX.
» LES ÉTATS DE PROVENCE
» ONT DÉCERNÉ CETTE MÉDAILLE
» L’AN MDCCLXXXIV. »