Discussion:L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Informations sur l’édition de L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)

Édition : A PARIS, Chez ANTOINE DE SOMMAVILLE (1647)


Source : L’ALCORAN DE MAHOMET, TRANSLATÉ D’ARABE EN FRANÇOIS. PAR LE SIEUR DU RYER, Sieur de la Garde Malezair.


Contributeur(s) : M.B. 30 octobre 2008 à 12:48 (UTC)


Niveau d’avancement : Complet et formaté


Remarques :


Relu et corrigé par :


Les références de Du Ryer[modifier]

Les notes et référence se terminent souvent par voy ...

je ne parviens pas à identifier toutes ces références : (M.B. 30 octobre 2008 à 12:48 (UTC))


Bedaoi (voir page 10)

  • Beïdhawi (Dans l'introduction de Kazimirski, voir page xxxiii) / Beidhaoui / Baydhâwî / Beydhawi / Beydhavi / Bidavi / Bidazi / البيضاوي
  • Al-Baydhâwî, (?-1286) est l'auteur d'un commentaire du Coran (Tafsir) ( تفسير البيضاوي) sous titré Anwâr at-Tanzîl wa Asrâr at-Tâ'wîl, (أنوار التنزيل وأسرار التأويل) « Lumières de la déduction et les arcanes de l'interprétation ».

Chafai (voir page 28)


Ekteri (voir page 599)

  •  ?

Erpenius (voir page 2)

  • Thomas van Erpe (Septembre 1584 - Novembre 1624), Orientaliste néerlandais.

Gelaldin (voir page 2)

  • Djelaieddin (Dans l'introduction de Kazimirski, voir page xxxiii) / Jalalayn (les deux Jalal) / Jalal al-Din / جلالين
  • Le Tafsir al-Jalalayn (تفسير الجلالين) est l'œuvre commune des « deux jalal » Jalal al-Din al-Mahalli (?-1459) (جلال الدين المحلي) et son élève Jalal al-Din al-Suyuti (?-1505) (جلال الدين السيوطي)

Kitab el tenoir (voir page 5)

  • Kitâb at-Tanwîr (probablement ?) (كتاب التنوير) « livre des illuminations » Ouvrage d'Ahmad ibn `Atâ' Allah al-Iskandarî (?-1309) (أبو الفضل أحمد بن عطاء الله الاسكندري) soufi égyptien

Mokari (voir page 142)

  •  ?

Tesfiir anf Giavhoir (voir page 267)

  •  ?