Discussion Portail:Littérature médiévale

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ressources bibliographiques[modifier]

Le site donne un très pratique classement par thèmes : http://www.arlima.net/themes.html qui pourrait guider le travail à faire sur ce portail. Marc (d) 11 septembre 2011 à 23:15 (UTC)

Ancien français[modifier]

Droit pour les éditions critiques[modifier]

On peut reproduire les textes des éditions critiques publiées il y a plus de 30 ans. Marc (d) 18 septembre 2011 à 00:03 (UTC)

Premiers textes[modifier]

Farces[modifier]

Traductions[modifier]

Il semble y avoir très peu de traductions des chansons de geste, hormis pour les plus connues, et il ne paraît pas non plus y avoir un grand nombre de traductions libres des fabliaux.

Pour les troubadours (occitan), on trouvera des traductions dans le domaine public dans certaines collections comme la Bibliothèque méridionale, chez Privat. Marc (d) 8 octobre 2011 à 13:21 (UTC)

Œuvres de divers pays à éditer : quelques indications[modifier]

Je donne ici ce que j’ai trouvé : cela profitera peut-être à un contributeur cherchant des textes médiévaux de tel ou tel pays à éditer.

Allemand[modifier]

Les Nibelungen dans Gallica. Une traduction presque complète du chant de Hildebrand dans l’histoire de la littérature allemande de Bossert (IA). Une traduction de la Légende d’Anno quelque part dans l’Internet Archive (référence précise du livre donnée par Bossert). Pour les minnesänger, il faut fouiller dans les très rares études et les histoires littéraires pour trouver quelques traductions, mais je crois qu’il s’agit surtout d’extraits. Je n’ai rien trouvé d’autre.

Gudrune.

Anglo-saxon[modifier]

Il y a un livre de Walter Thomas qui donne quelques traductions des premiers textes (HT, par un proxy). Malheureusement, la dernière édition de ce livre, ou un autre livre de cet auteur, plus riche apparemment, n’est pas accessible, bien que dans le domaine public (voir Hathi Trust). Pour Beowulf, j’ai trouvé trois traductions, deux sont indiquées dans la page de cette œuvre, la troisième est de Walter Thomas dans le livre cité ci-dessus. Poème runique : traduction partielle.

Islande[modifier]

Bibliographie extrêmement riche sur le site de l’université de Caen : [1].

Traductions de Frédéric Guillaume Bergmann dans l’Internet Archive ([2]). La Saga de Nial se trouve dans Gallica. Le Livre des Islandais. La Saga de Fridthjof le Fort, trad. Félix Wagner (HT). Chants populaires du Nord, Xavier Marmier (IA).

Pas accessibles : La Saga de Gunnlaug Langue de serpent, trad. Félix Wagner, 1899. La Laxdœla saga, Fernand Mossé, 1914 (DPUS).

Autres : La Découverte de L’Amérique par les Normands vers l’an 1000 (deux sagas islandaises), Louis (Pierre Louis Guillaume ?) Langlois (dates possibles : 1872-1938).

Divers à compléter[modifier]

Irlande : L’Épopée celtique en Irlande.

Arménie : Thomas Ardzrouni, Histoire d’Arménie.

Fac-similés de Digénis Akritas dans l’Internet Archive ([3]). Marc (d) 9 octobre 2011 à 15:48 (UTC)

Liste d’œuvres[modifier]

Romans de la Table ronde

Romans d’aventures, d’amour, chantefables

Romans Antiques

Littérature didactique




Théâtre religieux

Comédies, farces, soties, moralités

Histoire

Sermon