75%.svg

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/67

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. 593-596).



LE CHAPITRE DE L’EMPIRE,
contenant trente verſets,
eſcrit à la Meque.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. Loüez ſoit celuy auquel appartient l’Empire du Monde, qui eſt tout-Puiſſant, & qui a creé la mort & la vie pour vous faire cognoiſtre quelle eſt la meilleure, il eſt tout-Puiſſant & miſericordieux. Il a creé ſept Cieux l’un ſur l’autre, tu ne vois rien de ce qu’il a creé qui ne ſoit proportionné, éleve encore ta veuë au Ciel, tu n’y verras point de deffaut, regarde le deux ou pluſieurs fois, tu n’y verras point de fente ny de manquement. Nous avons orné le Ciel & le monde d’Eſtoiles, nous en avons chaſſé les Diables nous leur avons preparé un grand braſicr, & les tourmens de l’Enfer pour les infidelles. Ils entendront des voix horribles & eſpouventables qui procederont de deſeſpoir & de colere lors qu’on les y precipitera, lors qu’ils entreront dedans l’Enfer troupe à troupe, l’Intendant des tourmens leur dira, n’avez vous eu perſonne en terre qui vous ayt preſché les peines de l’Enfer? Ouy, diront-ils, on nous les a preſchées, mais nous avons dementy les Predicateurs, nous avons dit que Dieu n’avoit pas commandé de faire ce qu’ils diſoient, qu’ils eſtoient des menteurs & devoyez du droit chemin ; ſi nous les euſſions eſcoutés & ſi nous euſſions eſté ſages, nous ne ferions pas aujourd’huy au nombre des damnez ; ils confeſſeront leurs pechez dans le fonds de l’Enfer. Ceux qui craignent Dieu ſans le voir recevront pardon de leurs fautes & une tres-grande recompenſe. Parlez ſecrettement ou publiquement, Dieu sçait tout ce que vous avez dans le cœur depuis que vous eſtes creés, il eſt beny & sçait· tout ; il a eſtably·les chemins ſur la terre, allez de tous coſtez & vivez de ſes biens, vous reſſuſciterez tous & ſerez un jour aſſemblez devant luy pour eſtre jugez. Croyez vous que celuy qui eſt au Ciel ne puiſſe pas rendre la Terre ſeche & aride & ne la puiſſe pas faire trembler ? Croyez vous que celuy qui eſt au Ciel ne puiſſe pas envoyer contre vous un vent impetueux pour vous exterminer ? vous ſentirez à l’advenir quels ſont les tourmens de l’Enfer. Ceux qui vous ont precedez ne les ont pas voulu croire, & ont eſté chaſtiez de leur incredulité. Ne conſiderez vous pas les oyſeaux qui volent ſur vos teſtes, comme ils eſtendent & ferment leurs aisles ? rien ne les ſouſtient que le miſericordieux qui voit tout ; Qui vous protegera dans vos malheurs autre que Dieu ? Les infidelles ſont des orgueilleux ; Qui vous enrichira ſi Dieu reſerre ſa grace ? neantmoins vous perſeverez dans voſtre peché & fuyez la verité ; celuy qui marche renverſe ſur ſa face, eſt-il ſemblable à celuy qui marche ſur ſes pieds dans le droict chemin ? Dis-leur, Dieu vous a crées, il vous a donné l’ouye, la veuë & le ſentiment, mais peu d’entre vous le remercient de ſes graces ; Dis-leur, il vous a crées de terre, & ſerez un jour aſſemblez devant luy pour rendre compte de vos actions. Les impies demandent quand ſera le jour du Jugement ;Dis leur, Dieu le sçait, je ne ſuis envové que pour vous preſcher les peines de l’Enfer ; Leurs viſages deviendront noirs lors qu’ils verront approcher la punition de leurs pechez. On leur dira, voila ce que vous avez demandé avec tant d’impatience; Dis leur, avez vous veu que Dieu m’ait exterminé, & ceux qui·eſtoient avec moy ? au contraire, il nous a donné ſa grace. Qui delivrera les infidelles des tourmens de l’Enfer ? Dis leur, Dieu eſt le miſericordieux, nous croyons en luy, & ſommes reſignez à la volonté de ſa divine Majeſté, vous cognoiſtrez à l’advenir ceux qui ſeront devoyez ; Si l’eau qui abreuve vos trouppeaux entre ſous la terre, qui vous donnera d’autre eau, ou une autre fontaine pour vous ſecourir ?