75%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. 610-612).



LE CHAPITRE DE L’ENVELOPPÉ,
contenant cinquante-sept verſets,
eſcrit à la Meque.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. O Enveloppé[1] leve-toy, & presche au peuple les tourmens de l’Enfer, ton Seigneur est plus Puissant que les Idoles ? nettoye tes habits. Souviens-toy des peines preparées aux infidelles, separe toy de leur compagnie, ne preste rien à usure, le jour que la trompette sonnera sera extremement fâcheux pour les meschans ; ce jour laisse-moy chastier celuy que j’ay creé à qui j’ay donné des richesses & des enfans, & que j’ay mis dans l’abondance, neantmoins il en demande davantage, s’est opiniastré de desobeïr à mes commandemens, je luy augmenteray ses peines parce qu’il blaspheme contre l’Alcoran, pourquoi blaspheme-t’il ? il rend son visage contrit couvert d’hypocrisie lors qu’il regarde le peuple avec ses yeux melancoliques, & s’esloigne du chemin de salut, il est superbe, il mesprise de suivre le Prophete, il dit que l’Alcoran n’est que magie, & que ce n’est que la parole d’un homme, il sera precipité au fond de l’Enfer, il ne luy restera rien qui ne soit bruslé, dix-neuf Esprits seront commis pour tourmenter les meschants, ceux qui chastient les damnez sont Esprits. Nous avons dit ce nombre de dix-neuf pour devoyer les infidel les, pour confirmer la verité & les vraycroyans dans leur foy. Ceux à qui Dieu a enseigné l’escriture, & ceux qui croyent en sa loy ne sont pas en doute du nombre de ces Esprits : mais ceux qui ont mal au cœur, qui doutent de sa loy & les impies, disent, Qu’entend Dieu par ce nombre ? Ainsi Dieu devoye & conduit qui bon luy semble, personne ne sçait le nombre de ses Anges que luy. Je jure par l’entrée de la nuit & par l’aurore, que l’Enfer est un tres-grand chastiment preparé pour les impies. Les fidelles & les infidelles, les bons & les meschans respondront de leurs actions, & ceux qui auront leur livre de compte â la main droite iront en Paradis, ils demanderont des nouvelles aux damnez & leur diront; Qui vous a precipités dedans l’Enfer ? Ils respondront. Nous n’avons pas prié Dieu-au··temps ordonné nous n’avons pas donné à manger aux pauvres, nous croyons qu’il n’y avoit ny resurrection ny jugement jusques à ce que la mort nous a surpris, les prieres de ceux qui prieront pour eux seront inutiles. Pourquoy est-ce que les infidelles s’esloignent de la loy de Dieu ? ils sont semblables à l’asne sauvage qui fuit tant qu’il peut lors qu’il void que le Lyon s’approche de luy, chacun d’entr’eux voudroit particulierement voir un livre pour s’instruire, & n’apprehende pas le jour du Jugement ; Certainement l’Alcoran enseigne la loy de Dieu à ceux qui le lisent, personne ne le comprendra que celuy qui fera agreable à Dieu, qui aura sa crainte devant les yeux, & qui demandera pardon de ſes pechez à ſa divine Majeſté.

  1. Mahomet estoit enveloppé dans ses vestemens lorsque l’Ange lui apporte ce Chapitre.